Catégories
Vie sociale

En ce jour de Noël

En ce jour de , engageons nous à permettre à ce merveilleux qui nous habite de naître en nous et au monde et à le faire prospérer. Cela dépend de l’engagement et de la détermination de chacun.

Chaque être humain peut merveilleux car il est merveilleux, c’est sa vrai . Il est juste voilé, étouffé par un égocentrisme peureux et paralysant.

Le monde change rapidement, mais pas dans le bon sens. Si nous ne voulons pas que ce inéluctable nous entraîne dans d’atroces souffrances par une croissance démesurée de la violence, nous devons impérativement reprendre les rennes et nous préparer pour qu’il se fasse le plus possible dans la douceur. Nous pouvons le faire pour nous, nos enfants et les générations qui vont suivre. Nous ne pouvons pas compter sur nos gouvernants actuels, ni sur les hommes politiques actuels qui monopolisent le terrain pour faire en sorte de conserver leur pouvoir et leurs privilèges.

Le véritable changement de paradigme qui doit s’opérer se trouve au cœur de chacun d’entre nous. Nous devons absolument nous rouvrir aux autres, la sera indispensable. Commençons dans notre famille, autour de nous avec nos voisins, nos collègues de travail, nos relations.

C’est la qui nous rend égocentriques.

Osons :

  • Aider ceux qui en ont besoin.
  • Retrouver les notions d’échange, de partage, de convivialité.
  • Retrouver le de vivre ensemble.
  • Arrêter de voir notre ennemi dans chaque personne que nous croisons.
  • Vivre simplement.

Osons l’impossible, parions que nous pouvons le faire.

Sans effort rien n’est possible.

De tout cœur je vous souhaite une joyeuse fin d’année.

Une réponse sur « En ce jour de Noël »

Merci pour ce texte de Noel

Merci GErard pour ces paroles simples et pleines de bon sens. Lire ce texte à ce moment de l’année ou la fièvre acheteuse est à son point culminant, avec excitations multiples à la clé et perte de repères… c’est rudement Bon !! …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *