Catégories
Spiritualité

Nouvelle immersion

Comme l’année précédente je suis revenu à l’Ashram d’ en Inde pour y passer quatre semaines dans la Divine présence d’.

Comme l’an passé, l’impulsion a précédé la . Je ne suis pas venu par ou pour des raisons particulières. Je suis venu parce qu’il me fallait venir sans savoir pourquoi. On pourra objecter que ce n’est pas raisonnable. C’est effectivement pas raisonnable du point de vue de la ordinaire, celle qui se base sur les règles, la logique, la morale ou le politiquement correct sur la de la pensée collective. Par contre la de l’être est toute différente. Ne dit-on pas que a ses raisons que la ignore. L’appel par le Divin existe. Je le vis au quotidien mais je n’aurais jamais pu le croire avant de l’avoir vécu. C’est un peu comme les hirondelles qui se rassemblent pour partir faire leur migration. Elles n’ont pas internet ou Facebook pour sonner le rassemblement. On appelle cela l’instinct animal, avec un peu de mépris, pour nous faire croire que nous avons un cerveau plus développé qui a d’autres moyens de savoir ce qu’il faut faire ou pas, l’homme a la , il est raisonnable, raisonné. a cette surabondante, nous passons à côté de l’évidence que la nous procure en permanence. Nous passons à côté du bon sens. Par contre il serait stupide de s’affranchir de la raison ordinaire si notre conscience n’est pas en relation avec l’Être, n’est pas informée par l’Être. Le sujet est vaste et j’aurai certainement l’occasion d’y revenir.

Voilà maintenant trente ans que je chemine consciemment vers la réalisation du . Toutes ces années ont été très riches en événement et aussi en découvertes. Tout ceci m’a permis de me rapprocher du Divin et d’en vivre les plus belles manifestations dans mon intériorité. Après tout cela je me ressens aujourd’hui bloqué, limité, je me sens lourd et intoxiqué.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Je pourrais me dire que je régresse ou que je suis fatigué, intoxiqué par la nourriture ou une mauvaise hygiène de vie. Mais rien de tout cela.

En présence d’un véritable Maître, les limitations qui se cachent bien dans l’inconscient se révèlent. Comme on dit la lumière révèle l’ombre. Plutôt qu’une régression c’est au contraire une avancée qui demande de purifier d’avantage l’. C’est une nouvelle étape à franchir, une nouvelle porte qui va s’ouvrir pour avancer sur le qui mène à Dieu.

Sans la Divine Présence du ceci ne serait pas réalisable. J’ai toujours pensé que seul on ne peut rien faire. Tout juste peut-on s’illusionner sur nos capacités et sur notre évolution spirituelle. Pour pouvoir avancer dans cette voie de la Spiritualité opérationnelle, Il faut absolument être en relation avec un Maître. On peut aussi être guidé par une personne plus avancée sur le chemin qui elle aussi est en relation avec un Maître vivant et poursuit sa quête honnêtement.

Le chemin se fait par étapes et beaucoup pourront penser que ce ne sera jamais fini. Il arrive fréquemment que des personnes engagées sur la voie manifestent un certain découragement, une certaine lassitude à toujours devoir faire un effort. Le paradis n’est pas derrière la porte d’à côté. Il faudra peut être plusieurs vies consacrées à la spiritualité pour parvenir au but, à la réalisation, ou pour tout simplement s’éveiller aux manifestations intérieures du Divin.

Le plus important sur cette route n’est pas de parvenir au but dans cette vie ou dans une autre. Un but qui avant d’être atteint ne peut être que le fruit de l’imagination. Le plus important, je ne cesse de le répéter, est de se sentir à sa place, sur le bon chemin. Ce sentiment de apporte beaucoup de paix et de douceur dans la vie. Il est accompagné de et de quiétude. Le doute est aujourd’hui le plus souvent et place le sujet dans une insécurité majeure. Cela devient parfois une véritable torture de se demander tous les jours si on fait bien ou mal, si on est sur la bonne route, si il y a un qui pourra apporter un peu de dans la vie.

Se sentir à sa place n’a pas d’équivalent. C’est, je pense, un des premiers bénéfices et le plus important que la voie spirituelle puisse offrir.

Le doute est un poison subtile qui s’insinue partout et assombrit toutes les expériences de vie. La principale du doute est la de ne pas obtenir ce que l’on attend de la vie ou plus simplement de son conjoint ou de son patron. La référence commune est que nous devons jouir de la vie. Il n’est écrit nulle part que la vie doit être une partie de jouissance dans les plaisirs du monde. Le bonheur n’est pas autre chose que de se sentir à sa place, en confiance, en chemin, en route. C’est une saveur délicieuse et je la goûte profondément aujourd’hui même si ce n’est pas facile de se retrouver à devoir encore faire un effort pour poursuivre la route. Le goût de l’effort nous est donné par l’impulsion de l’Être. Le Soi nous donne toute l’énergie nécessaire pour cheminer. Il suffit de ne pas se laisser prendre par le chant des sirènes qui invitent à l’abandon dans les marécages de la vie extérieure ou à la jouissance des plaisirs du monde.

Nous avons le choix et nous devons choisir, Dieu nous laisse libre.

4 réponses sur « Nouvelle immersion »

L’éternité c’est long, surtoût vers la fin

Merci Gérard de partager avec nous tes premières impressions et de nous accompagner sur ce long chemin. Confiance, patience, persévérance sont les mots qui me viennent à la lecture de ton article. Emmanuel

Bel article Gérard, il traduit bien le questionnement incessant des chercheurs en quête de spiritualité. Même si l’on ne se décourage pas pour avancer sur ce chemin difficile on peut cependant regarder avec envie les capacités pour certains à progresser plus vite.

merci d’être notre guide

Marie

Etre à sa place

Gérard,L’amour spirituel n’a besoin d’aucunes raisons pour nous faire agir,n’est ce pas?

AMMA t’appele à elle pour te nourrir de son amour inconditionnel.

Tu fais référence à l’instinct animal,mais ne peut on parler d’instinct maternel?

Je partage tes propos sur “se sentir à sa place”lorsqu’on y est, la vie est belle,de nombreuses portes s’ouvrent,le sentiment d’un grand bonheur interieur,la sensation d’etre sur le bon chemin et de pouvoir rayonner à la vie.

Merci à toi de nous faire partager cette merveilleuse expérience.

Carine

RE:Etre à sa place

Bonjour Carine, merci pour ton commentaire. Quand tu dis “l’Amour Spirituel n’a besoin d’aucune raison pour nous faire agir”, il faut entendre quand même qu’il nous fait agir ou nous propose d’agir pour le bien de l’humanité qui est de progresser vers Dieu en dissolvant l’ego. L’Amour nous amène à la compassion je vais en parler dans un prochain article. L’Amour est aussi désintéressé. J’agis par nécessité, naturellement et spontanément sans attendre quoi que ce soit en retour. Je propose toujours de faire attention à ce que l’ego ne se cache pas sous le couvert de l’Amour pur. c’est pourquoi je suis toujours vigilant avant de poser un acte. Les questions que je me pose sont très simples. Quelles est la nécessité de l’action proposée ? à qui ou à quoi sert-elle ? ou est ma propre volonté dans tout ça ? Je pense qu’il faut toujours rester vigilant et garder un temps de réflexion entre le moment de l’inspiration et le moment de l’action, sauf en cas d’urgence bien sûr. A plus tard. G

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *