Catégories
Vie sociale

Tendre l’autre joue ?

Réponse à une question suite à l’article sur l’insatisfaction.

[…] dans certains cas j’essaye de dompter ma colère, surtout dans les injustices. Mais doit on tendre l’autre joue? Agir comme un mouton sans sourciller? C’est difficile de penser au bonheur dans ces moments là. Comment puis je faire ?

Merci pour cette question très intéressante.

Quand je dis qu’il nous faut accepter le présent cela veut dire qu’il faut reconnaître la réalité du présent telle qu’elle est. Cela ne signifie pas dire amen à tout ce qui peut nous arriver. Tendre l’autre joue dans le sens ou on demanderait à recevoir une deuxième injustice n’est pas la solution. Si une souris mange mon gruyère, je la chasse et protège mon gruyère.

Prenons un exemple simple. … Lire la suite... “Tendre l’autre joue ?”

Catégories
Spiritualité

Après la mort ?

Bonjour Gérard, Merci pour ces nouveaux articles. Je me réjouis de voire que tu chemines dans la joie et la bonne humeur. Je profite de ton temps pour te poser quelques questions issues de ma lecture de ton livre “Ainsi sommes-nous” et que j’avais mises de côté. Si je comprends bien : l’homme comprend 3 éléments fondamentaux : le corps, l’âme et l’Esprit (ou Dieu ou Etre). L’Esprit n’est pas notre individualité puisqu’il est en nous comme dans tout le vivant, il ne nous appartient pas. L’âme (l’ensemble de nos énergies passées et présentes) est notre singularité. Elle se réincarne indéfiniment jusqu’à ce qu’elle soit complètement libérée/accomplie. Etre complètement libéré/accompli signifie-t-il atteindre l’état des personnes comme Jésus, Amma…? Si oui cela peut prendre un temps très Lire la suite... “Après la mort ?”

Catégories
Spiritualité

Chagrin d’Amour…

Les chants Sacrés appelés “Bahjan” parlent bien souvent de la difficulté de rencontrer Dieu dans sa manifestation d’Amour pur. Les textes racontent la souffrance du chercheur Spirituel qui invoque le Divin ou Krishna, Shiva ou d’autres divinités. “Ô Krishna combien de vies me faudra-t-il encore pour qu’enfin je t’aperçoive, ne vois tu pas les larmes et la souffrance de ton fils qui t’implore, qu’ai-je fait pour mériter un tel supplice ? Ai pitié de moi je t’en prie et abreuve mon âme de ta compassion etc…” Ces chants portés par Amma sont très puissants et éveillent la dévotion envers Dieu.

C’est ce que j’ai vécu une fois de plus au matin de Noël. Lors de ma méditation du matin au bord de la plage, bercé par le … Lire la suite... “Chagrin d’Amour…”